Image ciel oragé
photo profile andre michaud 2020

J'ai n'ai pas peur d'écrire quand je me sens vraiment pas bien. Je ne ressent aucune honte à le faire. Ce n'est pas un signe de faiblesse mais un signal de détresse, qu'il y a des choses qui doivent vraiment changer en moi et rapidement!

Personnellement et habituellement je vis de façon assez isolé des autres. Je n'ai pas beaucoup d'ami(es) et ça me déplait pas! Cependant il m'est parfois insupportable de ne pas pouvoir vivre dans une dynamique d'action tel que le travail, ou autres aspect de la vie pour me sentir engager.

Sans engagement, je me perds dans les méandres de l'ennuie. Ma motivation, je la perd facilement. Je manque certainement d'amour propre et/ou d'amour tout court! Ainsi, dans le contexte du confinement, je suis un être à risque de rechute (dépression). J'ai bien du mal à fonctionner si je n'ai rien dans la vie, à la base, pour m'investir.

Au cours des deux dernier jours, je me suis totalement perdu! Je voulais dormir ma vie, tout l'temps!

Deux compulsions m'ont assaillies. Manger et dormir. Je me suis retrouvé avec un mal de tête pas possible, des sueurs froides, des hauts le coeur. Ça n'a pas été facile! Les douze dernière heures furent pénibles.

Ainsi, hier je ne répondais à personne. Je n'étais plus! C'étais comme si j'allais mourir. On aurait dit que la chimie ne se faisait plus dans mon cerveau.

J'ai quand même passé au travers. Ce matin je me sens mieux. Mais la nuit fut longue. Une nuit comme ça fait très longtemps que je n'ai pas ressentie!

Ce matin, mon mal de vivre s'en est aller. Je me sens mieux. J'ai mangé, ce que je n'avais pas fait au cours de la dernière vingtaine d'heure.

La vie aujourd'hui semble vouloir reprendre son cours normal, si normal est ma vie!
Add comment
Pour les visiteurs, l'inscription aux commentaires est obligatoire pour y avoir accès. Les commentaires sont filtrés, exception faite si vous être membre, abonné au site.


Security code
Refresh