Une bonne nuit de sommeil.

Je me suis levé un peu tardivement pour le commun des mortel mais, en fait, j'ai bien dormis, huit heures.

Rêve & Souvenir.

Parfois mes rêves sont étrange. Ce matin c'était un mélange de mon passé avec de la fiction.

Je me souviens qu'au cours de ce dernier rêve, je me présentais, comme jadis, au PÉP (panier d'épicerie populaire de Ste-Thérèse). Que j'avais reçu en dons 40$ mais qu'on m'avais remis seulement 20$. J'étais frustré qu'un membre de l'organisation me vole!

Puis au cours de ma cueillette de denrées, arrivé aux viandes, le choix se limitait à deux options. Or j'ai dû prendre qu'un seul choix puisque quelqu'un s'était empressé de me bousculer pour prendre tous le second choix. J'étais un peu fâché, mais j'ai attendu un peu et découvert qu'il y avait d'autre choix à l'intérieur d'une pièce, pièce dans laquelle je suis allé pour récupérer des paquets, laissant mon panier en dehors. Ben tabarnak, à mon retour on m'avait pris mon stock dans mon carrosse. Doublement fâché là! Des "esti" BS de marde» me dis-je!

Enfin, j'ai décidé de voler la caisse et vider le coffre fort qui, était déjà vide! Et bye bye, je suis parti sans plus de problèmes. Fin du rêve!

 

Analyse de mon rêve.

Dans mon passé, souvent, je suis entré en controverse avec des directions d'organismes communautaires, avec des bénévoles également. Le tout sans violence et dans une approche constructive.

Il y a un temps ou je fut frappé par une grâce qui ne me permettait pas d'accepter la bêtise humaine. Cette lucidité était tellement forte que je ne pouvais rester sous silence devant l'injustice et le rejet.

Ce fut, en partie, la raison de plusieurs frictions, frustrations puisque la réponse du communautaire finissait immanquablement par une exclusion de ma personne au sein de ces organisations dont les membres, employés et dirigeants ne semblaient pouvoir acquiescer à mes remarques constructives. Ils ne semblaient pas pouvoir évoluer. Que de pauvres constatations en ces temps de misères!

C'était mon expérience communautaire à Sainte-Thérèse entre 2004 et 2010.

Je pourrait en parler plus mais, une autre fois!

Comment je me sens ce matin!

Ce matin, je vais relativement bien.

Comme c'est souvent le cas, ma pensée est maladivement tournée sur mon surpoids. Semble-t-il qu'il faut bien culpabiliser à quelque part! (sarcasme)

Je devrais me remettre à la lecture de "UN COURS EN MIRACLE". Ça aide beaucoup à déculpabiliser.

Voici un lien pour le livre en "audio": Un cours en miracle - livre audio

Journée ensoleillé.

Je vais en profiter pour finir la structure de ma remorque. Après j'aviserai!

13h30, c'est un départ!